Description

Très apprécié des cuisiniers pour son parfum épicé et pour le punch visuel en assiette de ses feuilles pourpres, il fera des merveilles également dans la préparation de vinaigre et huile. On peut le cultiver en pots ou en jardinière sur un balcon comme en pleine terre.  Aimé pour son arôme mais aussi pour ses vertus, son infusion parfumée vous charmera.  Et pourquoi pas faire vos recettes d’infusion selon vos goûts et besoins! Bon compagnon de voyage, on l’utilise pour prévenir nausées. Le basilic est aussi un bon anti-inflammatoire, il est sudorifique et facilite la digestion.
Le basilic est riche en vitamine B9, car 100 g de feuille apportent l’équivalent de 34 % des VNR en vitamine B9, soit 68 µg. Le basilic est également source de vitamine C, car 100 g de feuille apportent l’équivalent de 18,13 % des VNR en vitamine C, soit 14,15 mg.
Mettez-en! Mettez-en partout!

Utilisation

Cuisine

En pesto ou frais! en sandwish, salade, fromage, pizza, il est mieux de manger frais
ou d’ajouter à la dernière minutes dans les sauces.  Ciselez et mettre sur une assiette de melon… un délice pour les yeux, le corps et les papilles gustatives!  Pour une huile aromatisée, récoltez les fleurs et les mettre 24 heures et retirer.  En plus d’entretenir votre plant vous profiterez d’une huile qui rehaussera vos plats!

Bon a savoir

température

Le basilic supporte mal des températures au-dessous de 10°C. Attention au printemps et à l’automne! Entrez votre plant la nuit s’il est en pot!

Conservation

Évietez les température sous 15C.  Il est préférable de congeler ses feuilles fraîches (hachées et submergées d’huile) dans les alvéoles d’un bac à glaçons. Séché, il perd son goût.

Entretien

Si vous le gardez dans la maison, mettez votre plant au soleil, dans une soucoupe et arroser par le bas. Idéalement c’est un arrosage quotidien avec séchage entre les arrosages afin d’éviter de faire pourrir les tiges.

Récoltes

Toujours tailler la tige au-dessus d’un nœud de feuille afin de favoriser le développement du feuillage. Si vous couper à la base, la tige ne produira plus de feuillage. On le récolte tout au long de l’été, tôt le matin, lorsque les feuilles sont gorgées de saveur. Les jeunes tiges et les fleurs sont également comestibles. Retirez les fleurs afin de favoriser le développement du feuillage.